Le contenu de cette page n’est disponible qu’en langue française.
This page is only available in French.

Le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECR) élaboré par le Conseil de l’Europe a pour ambition de :

  • décrire le savoir-faire langagier dans toutes les langues de la même façon ;
  • garantir une objectivité dans la description connue et reconnue dans une multitude de pays et adoptée par toutes les grandes institutions de langue en Europe ;
  • permettre aux institutions de formation, aux employeurs, aux administrations de situer l’apprenant de façon claire et transparente. Il permet aux apprenants eux-mêmes de se situer et de faire des choix grâce à une meilleure lisibilité et une plus grande cohérence dans l’échelle de niveaux.

Le CECR se présente comme un référentiel divisé en six niveaux (A1, A2, B1, B2, C1, C2) qui vont du niveau débutant (A1) au niveau confirmé (C2). Les descripteurs du CECR sont exprimés en termes de «  Je peux faire . », il s’agit donc d’une description positive des compétences, qui valorise ce que l’apprenant sait faire. Le CECR distingue cinq compétences :

  • s’exprimer oralement en continu ;
  • prendre part à une conversation ;
  • écouter ;
  • lire ;
  • écrire.

Les cours à l’INL s’appuient sur une pédagogie vivante, dite « actionnelle », (tâches considérées comme des « actes sociaux authentiques ») privilégiant la communication et la collaboration. Ils favorisent l’autonomie par la réflexion sur les démarches d’apprentissage et la pratique régulière de l’auto-évaluation. L’apprentissage de la langue ne se résume donc pas à l’acquisition d’un bagage grammatical et lexical, même si ces composantes linguistiques sont incontournables.