Le contenu de cette page n’est disponible qu’en langue française et anglaise.
This page is only available in French and English.

S’appuyant sur l’expérience vécue à l’INL – public adulte, rythmes de cours –, les départements luxembourgeois, français, allemand, anglais proposent un découpage en niveaux intermédiaires pour les niveaux A1, A2, B1 et B2. Ceci permet de respecter le nombre d’heures prévues par le CECR pour acquérir chaque niveau et assurer un enseignement ciblé, accompagnant les apprenants à chaque étape de leur apprentissage et leur permettant d’assimiler la matière étudiée.

Etant donné que le CECR ne prévoit pas de niveaux intermédiaires, un groupe de travail spécialement conçu à cet effet et appelé « Carré des langues » a élaboré des lignes directrices ainsi que des tests pour ces niveaux. Ces documents ont l’ambition de mener à plus de cohérence entre les différentes classes d’un même niveau ou de différents niveaux et d’assurer plus d’homogénéité dans un même groupe classe. Ils sont également à l’origine des syllabi sur lesquels s’appuient les différents cours de l’INL.

Les cinq catégories définies par le CECR sont reprises (compréhension de l’oral, compréhension de l’écrit, expression orale en continu, expression orale en interaction, expression écrite).

Pour chaque niveau intermédiaire sont indiqués :

  • les savoir-faire ;
  • les actes de paroles ou contenus communicatifs à acquérir pour réaliser les tâches en question ;
  • les types de supports, supports authentiques ou didactisés exploitables pour chaque niveau intermédiaire de compétence (liste non exhaustive dont le but n’est pas de « geler » la langue mais de donner une indication supplémentaire sur le niveau) ;
  • enfin des propositions de « tâches » (qui mettent en œuvre plusieurs savoir-faire et actes de parole).